Avec l'argent de ce commerce, s'épanouit l'art des enclos parroissiaux. Les maîtres artisans y façonnent des sablières et des bas-reliefs inspirés d'un riche répertoire de représentations florales, celtiques et fantastiques.